Il est parfois difficile de faire un choix en matière d'isolants. Entre les matériaux naturels, minéraux, synthétiques,... il n'est pas simple de déterminer lequel sera le mieux adapté à l'isolation de notre bâtiment.De plus en plus, on entend parler des isolants naturels, écologiques ou "verts"....

Il est parfois difficile de faire un choix en matière d'isolants. Entre les matériaux naturels, minéraux, synthétiques,... il n'est pas simple de déterminer lequel sera le mieux adapté à l'isolation de notre bâtiment. 

On entend de plus en plus parler des isolants naturels, écologiques ou "verts".. Mais de nouveau, on a l'embarras du choix!

Ecoplaster a sélectionné pour vous deux solutions naturelles parmi les plus avantageuses:

La fibre de bois

Les panneaux en fibres de bois sont fabriqués à partir de déchets de scieries (écorces et branches de résineux non traitées chimiquement). Les fibres sont agglomérées par leur propre résine (la lignine). C'est de la colle synthétique qu’on utilise lorsque plusieurs panneaux sont collés ensemble pour obtenir une plus grosse épaisseur d'isolant. 

Caractéristiques :

  • Les panneaux en fibres de bois sont étanches à l'air et perméables à la vapeur d'eau.

Utilisation :

  • Les panneaux s'utilisent pour monter des cloisons, isoler la toiture et les planchers, en doublage des murs ou en faux plafonds.
  • Sous ou sur les planchers comme isolant thermique et acoustique.
  • Certains panneaux de fibres de bois peuvent être couverts d'un crépi minéral et servir ainsi à rénover de vieux murs extérieurs en maçonnerie (isolation par l'extérieur).
  • La fibre de bois en vrac peut être soufflée selon la même technique que la fibre de cellulose.

Le liège

Le liège provient de l'écorce du chêne-liège. Les écorces sont réduites en grains qui sont ensuite agglomérés à chaud par la résine du liège (la subérine).

Caractéristiques :

  • Bon isolant acoustique et thermique.
  • Imperméable à l'eau.
  • Imputrescible et difficilement inflammable.

Utilisation :

  • En panneaux, le liège peut isoler des dalles, chapes, murs, plafonds et toitures. En rénovation, ces panneaux permettent d'isoler sous les chevrons lorsque la couverture de la toiture est conservée.
  • En granulés, le liège se déverse entre les solives des planchers, dans les toitures et les murs à ossature bois. On les utilise aussi comme agglomérat dans le béton ou dans le mortier de chaux pour en faire des chapes isolantes.

Galerie médias


Category :   Actualités