Avantage de l’isolation extérieure des murs

L'avantage principal de l'isolation extérieure est de limiter les déperditions de chaleur via les façades extérieures. C'est aussi un moyen de gagner en isolation acoustique et se prémunir des bruits extérieurs. C'est une solution à privilégier lorsque l'on procède à des travaux de rénovation.

  • Le 1er avantage de l'isolation extérieure est donc la suppression des ponts thermiques c'est à dire de la zone de l'enveloppe du bâtiment ou la barrière isolante a été rompue. Les pertes de chaleur par les murs représentant jusqu'à 25 % des déperditions énergétiques de la maison.

On constate facilement cet effet via des photos prises par caméra thermique qui permettent de visualiser nettement les avantages de l'isolation par l'extérieure. La chaleur ne s'échappe plus par les murs après l'opération.

Un autre avantage de l'isolation extérieure est l'embellissement de vos façades. Isoler ses murs par l'extérieur permet de choisir entre des travaux de bardage de façades, d'enduits ou de crépis, ce qui en améliore donc l'apparence extérieure de la maison. De nombreux matériaux différents peuvent être choisis selon goûts et performances en isolation recherchées.

Préservation de l'espace intérieur : Isoler par l'extérieur permet de ne pas empiéter sur la surface intérieure et pendant la durée des travaux, l'intérieur des pièces n'est pas modifié.

Les autres avantages de l'isolation extérieure sont les avantages financiers : l'isolation par l'extérieure permet de limiter les pertes de chaleur et donc de réduire ses dépenses de chauffage tout en rendant plus robuste l'habitation contre les aléas climatiques de l'extérieur.


Pourquoi une isolation thermique extérieure ?

Que l’habitation soit neuve ou ancienne, les revêtements de nos façades extérieures se dégradent avec le temps. En effet, de nombreuses pathologies viennent diminuer les performances thermiques des murs, auxquels cas, l’isolation extérieure s'avère être une solution économique qui vient protéger la maison du froid de l’hiver comme de la chaleur de l’été.

Les pathologies de façades

Il s’agit tout d’abord de bien évaluer la pathologie de la façade extérieure afin de mettre en place un traitement éventuel et réaliser un ravalement adéquate. La première couche intérieure d’une façade est le support, sur lequel se rajoutera l’isolant, l’enduit, l’armature et enfin un revêtement de finition. Avec certaines pathologies, le support n’est pas dégradé.

Pollution biologique et urbaine: causée par la température, l’exposition des façades, les particules en suspens issues de l'activité humaine... Les effets visibles sont des salissures vertes, rouges ou noires. La façade peut subir un changement de couleur aussi à cause de bactéries, de champignons, de mousse, de lichens…

Fissure et décollement: peut survenir lorsque l’enduit a mal été mis en œuvre, le support a mal été préparé à l’application de l’enduit, l’absence de joins de dilatation. Les fissures proviennent souvent d’un séchage trop rapide de la maçonnerie ou d’un talochage excessif.

Décollement de la peinture de façade: causé par la pluie, UV, pollution, oublie d’application d’un traitement préventif, défaut de préparation du support ou de la sous-couche spécifique.

Dégradation des joins de façades: les joins souples se détériorent avec le temps si manque d’entretien. Les joins rigides sous l’action du soleil, par défaut de protection ou tout simplement si leur mise en œuvre n’a pas été faite dans les règles de l’art.

Des solutions existent pour traiter ces problèmes de façades extérieures et permettent de réduire vos consommations énergétiques, en traitant les ponts thermiques, sans réduire l’espace intérieur. Comme solution d’isolation de façades, on distingue les enduits minces et isolants ainsi que les parements, notamment utilisés pour un bardage.

Isolation dans la coulisse

  • Finition intérieur et extérieures conservées
  • Pas d'encombrement
  • Contraintes thermique et hygriques élevées pour le parement (risque de fissures) et risque de dégats par le gel
  • Uniquement possible si la coulisse est suffisament large(min 4cm)
  • Très délicat si le parement est peint ou émaillé
  • épaisseur d'isolant limitée à épaisseur de la coulisse
  • risque accru d'infiltrations d'eau
  • Ponts thermiques éventuels accentués (linteaux, ...)
  • déchets de mortier = petits ponts thermique

Isolation par l'intérieur

  • Aspect extérieur non modifié
  • Mur doit être étanche
  • Formation ou accentuation des ponts thermiques
  • Volume intérieur diminué
  • Contraintes thermiques dans la façade (risque de fissures)
  • Finitions intérieur à refaire
  • Risque de condensation interne
  • Masse thermique diminuée (confort d'été)

Isolation par l'extérieur

  • Continuité de l'isolant
  • La plupart des ponts thermique peuvent être évités
  • Contrôle de la pose aisé
  • Pas de perte de place à l'intérieur
  • Façade protégée
  • Peu d'exigence par rapport aux caractéristiques mécaniques de la façade existante (cohésion, gel, ...)
  • N'affecte pas les finitions intérieures
  • L'étanchéité de la façade est améliorée
  • Masse thermique préservée
  • Modification de l'aspect extérieur qui requiert le plus souvent une autorisation en matière d'urbanisme

Isolation des murs par l'EXTERIEUR

L'isolation des murs -par l'extérieur- consiste à poser un matériau isolant du côté extérieur du mur. On l’utilise principalement en rénovation. Une épaisseur de 10 cm d'un isolant extérieur équivaut à 20 à 25 cm du même isolant intérieur (Source: WIKIPEDIA).

Avantages

  • Il s’agit sans doute de la solution la plus efficace dans la plupart des cas et la plus défendue par les architectes et professionnels de la construction.
  • Elle permet de conserver la masse thermique du mur à l'intérieur de l'enveloppe isolée. L'habitation, chauffée en continu, monte en température lentement dans toute sa masse mais se refroidit faiblement lorsqu'elle est inoccupée.
  • Une isolation extérieure est intéressante car elle n’empiète pas sur le domaine habitable.
  • En plus, cette méthode élimine l’ensemble des ponts thermiques et évite la condensation à l’intérieur de l’habitat.